Découverte de Dublin, une belle surprise !

En arrivant à Dublin, je ne m’attendais pas à me retrouver dans une capitale aussi « accessible ».
On dirait une grande ville de province en France : Il y a tout ce dont vous avez besoin, mais pour autant, vous pouvez faire énormément de choses à pied.

Il faut dire aussi que Dublin ne compte que 525 000 habitants.

Se repérer dans Dublin :

Dans le centre-ville, c’est très facile de se repérer : Il y a 2 grands axes perpendiculaires qui vous permettent de vous orienter :

  • La rivière Liffey et ses quais : Elle coupe Dublin en son centre et la traverse d’Est en Ouest ! Quoi de mieux qu’un peu d’eau pour se repérer ?

Ah, une petite anecdote sur l’un des ponts : Le Ha’ Penny bridge
(version de notre guide Dublinois, la vraie histoire est moins drôle)

Autrefois, les gens partageaient les ponts avec les calèches et leurs chevaux qui avaient tendance à « se lâcher » un peu partout. Les riches Dublinois ne supportant plus de se crotter les pieds (littérallement…) ont demandé la construction d’un pont réservé aux piétons.  Le tarif pour avoir les pieds propres était alors de 50 cts (ce que tout le monde ne pouvait s’offrir). D’où le « pont au 1/2 penny », réservé aux riches !  (je vous rassure, il est maintenant gratuit)

  • O’connell Street (oui bon ben on est en Irlande hein, fallait bien un nom qui sonne un peu local!) : Grande avenue qui sépare la rive Nord en 2 et vous permet de vous repérer assez rapidement, notamment grâce à « The Spire » un monument en forme d’aiguille de 120m de haut, érigé en 2003 pour le 1000ème anniversaire de la capitale (qui est en fait en l’an 2000 mais visiblement, les Dublinois ont quelques soucis de délais… dixit un guide Dublinois !).

A la découverte de Dublin : Visite du centre-ville

Si vous allez à Dublin, ne passez surtout pas à côté d’une visite du centre-ville : C’est facile, tout se fait à pied !

Quelques incontournables :

  • Christ Church Cathedral : Je crois que c’est mon monument préféré ! Une gigantesque église dont on ne voit pas la fin tant il y a de coins et recoins. Cette vieille dame a 1000 ans (dans sa partie la plus ancienne) et a été continuellement agrandie, reconstruite… Elle rejoint même une autre église qui se trouve de l’autre côté de la rue, via un pont !!!

  • Dublin Castle : château médiéval (même s’il ne reste de médiéval que 2 tours et un pan de mur…. Le reste est du XVIIIème) symbole de l’autorité britannique.

  • Trinity College : L’université de Dublin, par où sont passés quelques grands noms comme Oscar Wilde. C’est là, dans sa bibliothèque renommée qu’est abrité le livre le plus précieux d’Irlande  « The Book of Kells » (C’est le Nouveau Testament, écrit en latin par des moines du monastère de Kells).

  •  St Stephen Green : Un joli petit parc en plein coeur de Dublin où il fait bon se promener

  • Temple Bar : A ne manquer sous aucun prétexte ! C’est un des quartiers phares de Dublin. Il m’a un peu fait penser à notre Montmartre Parisien avec ses rues pavées et ses petits bars (enfin… pubs) à tous les coins de rue. Vous pouvez d’ailleurs terminer votre ballade en allant déguster un fameux Irish coffee (ou Bailey’s coffee) dans l’un d’entre eux !

Vous pouvez passer une journée entière à flâner dans les rues de Dublin, même si en une matinée, vous aurez vu le principal dans le centre ville. Si vous séjournez en auberge de jeunesse, une visite guidée gratuite est prévue tous les matins à 10h, au départ de l’auberge (ou alors rendez-vous à 11h à la banque centrale où vous retrouverez le groupe). C’est aussi une excellente manière de découvrir la ville !

Et les pubs dans tout ça ???

Découverte de Dublin oblige, vous ne pourrez pas échapper à une soirée dans un pub (de toute façon, qui voudrait y échapper ??)

Pour m’être pliée à l’exercice, il est bien difficile (voire impossible) de sélectionner LE pub où il fera bon s’installer. Alors n’hésitez pas à faire confiance aux locaux et notamment à l’accueil de l’auberge de jeunesse où vous logez. Moi en tout cas, je n’ai jamais été déçue de leurs conseils.

Voici ceux dans lequel j’ai été sur les très bons conseils de l’auberge de jeunesse où j’étais :

  • Le Celt : (à prononcer le « Kelt » !) tout près de O’Connell Street, ce tout petit pub (vu de l’extérieur uniquement) fait salle comble ! Nous avons du patienter un peu (dommage… On est obligé de prendre une pinte…) avant d’avoir une table ! Mais il y a de la musique live tous les soirs à partir de 21h et quand vous demandez une pinte bière Irlandaise blonde…. On vous sert une bière qui s’appelle « Irish Blond« … Que demande le peuple !
  • Le Murray’s : Ah celui là…. On y a vu le groupe live le plus sympathique, qui reprenait des musiques de pop (genre Amy McDonald) à la sauce Irlandaise. On y est aussi devenues potes avec les serveurs ! Bon il faut dire aussi qu’on y sera allées 2 fois… Vous pouvez également y manger et, situé sur O’Connell Street, vous serez vite repérés !
  • Le Brazen Head : Un peu excentré, celui-ci est à ne pas manquer, ne serait-ce que parce que c’est ni plus ni moins…. Le plus vieux pub d’Irlande ! L’atmosphère y est très sympa et si vous arrivez tôt, vous aurez peut-être une petite place auprès de la grande cheminée ! Musique live dans la cour intérieure à partir de 21h !

En fait c’est simple : A Dublin les pubs ne sont pas très grands, on vous regarde bizarrement si vous demandez « half a pint » de Guinness (25cl au lieu des 50 de rigueur…), il y a très souvent une cheminée et surtout : il y a toujours un groupe qui joue en live, quel que soit le soir de la semaine !

En voilà un bon moyen pour terminer la journée de visite !

Et vous ? Connaissez-vous Dublin ? Avez-vous d’autres incontournables à nous faire découvrir ?

Commentaires Facebook

commentaires

A propos de l'auteur JobTrotteuse

Découvrez mon blog voyage sur mon tour du monde via wwoofing et workaway, à la découverte des cultures du monde. Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Commentaires

CommentLuv badge

  • Répondre Papafix

    Ton article donne envie d’y aller : merci !
    Voilà donc une petite semaine « d’échauffement » avant le grand départ : bel exploit d’arriver à faire de l’Irlande, où il fait rarement chaud … un échauffement !

    • Répondre JobTrotteuse

      Merci 🙂 Tant mieux si j’ai transmis ce que je voulais : Dublin ca vaut le coup !
      A venir, les autres coins d’Irlande où il ne fait pas plus chaud mais où les paysages valent grandement la peine de se les geler un peu !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *